Après une tentative de sauvetage infructueuse, les otages ont été libérés le 20 janvier 1981, immédiatement après l’achèvement du discours d’inauguration de Ronald Reagan. Les États-Unis n’ont pas entretenu de

Share