Malgré toutes ses erreurs, la tenue des registres du Pentagone est une entreprise coûteuse. Pour l’exercice 2012 terminé le 30 septembre, le ministère de la Défense a demandé 17,3 milliards

Share